La découverte du Monde Vénitien

12 juin 2009

Un rêve éveillé : Annecy 2008

P1000323Photographe amatrice possédant sa galerie sur Flickr, j'ai découvert par hasard des photos de cet évènement qui avait lieu depuis de nombreuses années à Annecy, en Savoie. C'est avec excitation que je demandais à mon copain de l'époque de m'accompagner.

Qu'elle ne fut pas notre surprise à la découverte de ces beaux costumes colorés ! Ça brille, ça saute aux yeux et ça illumine nos visages de sourires. Très rapidement mon regard a croisé celui d'une belle masquée. Des couleurs chaudes et une vague de romantisme dans ses attitudes.

Je la mitraillais elle et les autres costumés avec mon appareil. Une journée formidable et surtout mémorable. Je rentrais chez moi avec plus de 400 photos et pleins de souvenirs. Une fois devant mon ordinateur, je m'empressais de poster les plus belles. Et c'est un visiteur costumé qui m'indiqua le prénom de ma belle masquée : Eve. Sa photo fut la plus populaire de ma galerie et fut même  référencée dans les premières pages de recherche de google. C'était pour moi une grande fierté. Je suis même allée jusqu'à la faire développer en grand pour la faire encadrer dans mon appartement.

C'était sûre... Je reviendrai en 2009 !


On recommence ! Annecy 2009

P1020931Rebelotte... Des mois que j'attendais ce rendez-vous avec impatience ! Cette fois ci, c'est accompagnée de mes parents que je retrouvais tous ces costumés qui m'avaient tant passionné l'année précédente.

Lors du défilé, j'entendis une photographe dire "Eve, par ici s'il te plait !". Je retrouvais alors ma préférée ! Un costume aussi charmant qu'à Annecy 2008 mais cette fois ci elle était accompagnée. Un duo lumineux ! Je reconnaissais son style et je restais fan.

Je ne pu m'empêcher de la mitrailler. Je ne manquais pas pour autant de vu les autres costumés qui commençaient à me faire de plus en plus rêver. Mes yeux pétillaient et je rayonnais ! Un sourire c'est un soleil...

Mes parents avaient loué une chambre à l'hôtel pour profiter de ces deux jours intenses de couleur. Le froid engourdissait mes mains mais rien ne m'empêchait de tout photographier. Le dimanche soir je rentrais sur Lyon, heureuse de cette journée.

Je reviendrais en 2010 ! Mais des questions s'enchainaient dans ma tête...

Posté par Elixxir à 15:00 - - Commentaires [0]

Réflexion... et Décision !

On a tous des rêves ou des objectifs. Ils nous motivent tout au long de notre vie même si ils ne se réalisent pas tous. Les petites filles ont toutes rêvé de porter une robe de princesse, moi la première.

Je veux transmettre le sourire aux gens. Voir les petites filles rêvant d'être à ma place. Voir les plus âgés admirer le travail rigoureux sur les costumes. Et voir le sourire sur tous les visages !

Je veux pouvoir créer, imaginer. Montrer mon coté artistique au grand jour. Laisser mes idées se libérer. Apprendre.

Je veux pouvoir rencontrer des personnes généreuses et ouvertes. Pouvoir les aider et être aidée en retour. Partager des moments précieux avec des gens qui ont du cœur.

Je veux pouvoir être une costumée vénitienne !

Posté par Elixxir à 15:45 - - Commentaires [1]

Une rencontre qui a tout changé

P1020632Depuis plusieurs semaines avant Annecy 2009, je discutais avec Claude et Olga. C'était un couple de costumés de Flickr qui avaient découvert mes photos de l'année précédente. Je leur ai d'abords demandé des informations sur le déroulement de Annecy 2009, puis une fois le weekend passé, je leur envoyais mes photos.

On a commencé à s'échanger de plus en plus de mails et j'ai fini par leur parler de mon désir de lâcher l'appareil photo et d'être une costumée. Ils m'ont tout de suite prit sous leur aile et m'ont ouvert le Monde du Carnaval.

C'est autour d'un verre à Grenoble qu'ils m'ont parlé de leur association en voix de construction. Ce projet m'enthousiasma directement. Ils me proposèrent ensuite de m'aider dans l'élaboration de mon costume en commençant par acheter un patron et du tissus dans le magasin de leur amie Agnès.

Le premier achat de tissus et du patron lança l'enclenchement d'un long travail.
Si je suis aussi  heureuse de connaître Claude et Olga c'est parce qu'ils m'ont ouvert les portes du carnaval vénitien. C'est une rencontre qui m'a permis de me lancer dans un gros projet qui me plaisait vraiment. Ce sont des gens qui ont beaucoup de coeur, avec qui on aime parler. Les gens que je rêvais de rencontrer !

Posté par Elixxir à 16:06 - - Commentaires [0]

Un coup de main en couture

couture_filet_1_Difficile de se lancer dans la couture quand on ne sait que passer le fil dans l'aiguille (C'est déjà bien non ?). Je me retrouvais avec un patron, un tissus rouge mais pas de machine à coudre et surtout aucune expérience.

Une autre rencontre m'a permis de lancer mon projet : la mère de mon ex a travaillé dans le prêt à porter plusieurs années. Une chance immense. Ensemble on a découpé le patron ce qui m'a fait découvrir les règles du découpage et comment le faire intelligemment.

Elle m'a montré ensuite sa surfileuse. Cela empêche le tissus de s'effilocher avec le temps. Je regardais avec attention ses gestes précis. J'étais émerveillée...

Posté par Elixxir à 16:18 - - Commentaires [0]

Mon chapeau : Avril 2009

avantapr_s_4_












En fouillant dans les placards, on trouve toujours quelque chose à recycler. "Papa ! Je peux te piquer ce chapeau de paille ?". La réponse fut sans attente. Vieux, déformé et tout poussiéreux, il méritait une petite remise au goût du jour vénitien !

Mais coudre un chapeau n'est pas de tout repos quand on ne sait pas coudre. On fait des nœuds avec le fil,  on recommence, on coud à l'intuition et surtout on se pique les doigts ! Un travail de grande patience (un après midi pour avoir ce résultat) mais un plaisir de dire qu'on la fait seule.

Mon copain et sa famille m'ont reproché qu'il ressemblait à un chapeau de pirate... Tout mais pas ça !
Du coup je décidais de ne pas relevé le devant mais un coté du chapeau.

Posté par Elixxir à 16:35 - - Commentaires [0]

Parlons un peu de robe : Avril 2009

Avril_2009Oui je sais, je vous ennuie avec mon chapeau. Je sais que vous êtes un peu plus curieux que ça. J'ai parlé de patron précédemment... Mais quel patron ? Et bien, autant que ça puisse paraître surprenant, j'ai craqué sur un costume d'elfe !

Mais oui je sais... Aucun rapport avec le costume vénitien ! Mais lorsque je l'ai acheté je me suis dit : Et si c'était un jeu ? Partir de quelque chose complètement à coté de l'ambiance vénitienne pour le personnaliser à souhait !

Après une demi heure de couture réalisée par la mère de mon copain, mes yeux toujours rivés sur son travail, je pu admirer le résultat. Et bien oui... Ça fait très costume d'elfe ! Mais j'aime !

Ces longues manches me donnent une impression de liberté et de voler. Les idées commencent à naître doucement dans ma tête mais je n'arrive toujours pas à imaginer le résultat final.

Posté par Elixxir à 16:48 - - Commentaires [0]

Parapluie : Avril 2009

P1000059

En me baladant dans le centre ville de Grenoble, j'ai trouvé un GRAND parapluie dans le magasin Casa. Un bon jaune !

Coup de foudre immédiat. (Et un prix fort convenable). En rentrant je ponce le manche qui était noir. Je compte  le mettre en rouge pour rappeler la couleur de  ma robe.

Cette découverte me permet de confirmer la couleur secondaire de mon costume. Je commence à réfléchir à comment le décorer mais rien ne me vient à l'esprit. Je le mets de coté.

Dans les magasins, je tombe sur des papillons de décoration. Immédiatement je réagis. Et si mon costume était sur le thème des papillons. Les longues manches sont parfaites pour ça !

Je laisse les idées germer...

Posté par Elixxir à 16:59 - - Commentaires [0]
Tags : , , ,

Claude et Olga, ma porte vers le monde vénitien

DSCN7542P1080083

Le Carnaval de la Murette se déroule à une demi heure de Grenoble. Pour me faire une idée de ce que c'est que d'être derrière le masque et imaginer mon costume en fonction je demandais à Olga et Claude de me prêter un de leur costume et de participer avec eux.

La veille, je découvrais leur appartement. Ils me proposèrent le premier costume d'Olga : son ancienne robe de mariée. Je me sentais bien dedans. Je découvrais cette sensation de porter un masque, un chapeau aussi chargé et une robe avec crinoline.

J'étais fière de pouvoir l'essayer et je ne cessais de sourire sous mon masque ! J'étais impatiente d'être le dimanche 19 Avril. Encore une fois Claude et Olga m'aidaient à ouvrir les porte du monde vénitien.

La Murette : 19 Avril 2009

MURETTE38490524

La Murette est un tout petit village. Le nombre de costumés ne dépassait pas 50 au maximum de la journée. Mais pour moi c'était l'occasion de voir comment on se mettait dans le peau du costume. J'ai commencée en tant que photographe pour ramener quelques souvenirs, puis rapidement j'ai revêtu le costume.

J'ai toujours eu envie de faire du théâtre. C'était justement le moment ! Je jouais la carte de l'élégance. Olga derrière moi dansait avec sa petite grenouille et jouait son rôle de princesse de compte de fée. Quand à Claude il passa la mâtiné à photographier les costumés.

Sur la photo de droite, je vous présente mon Casanova préféré ! Cet homme que je ne connaissais absolument pas m'a proposé de faire le défilé avec lui et ma proposé une petite danse sur la place du village. Ce qui est amusant c'est qu'on ne savait pas qui se cachait sous l'autre masque. On s'amusait ensemble ! (Merci au photographe Thierry pour cette photo, un grand moment pour moi)

Vous remarquerez que entre les deux photos j'ai changé de masque. Lors de ce carnaval j'ai découvert à tel point il était difficile à porter. Ce masque a été conçu par Claude avec ses petites mains. Mais ce masque est bien plus dur que les masques en plastique qu'on peut trouver dans les magasins de créations manuelles. J'ai fini par avoir vraiment mal à la tête. Heureusement ils avaient prévu un "loup" pour moi (=masque vénitien qui ne cache que les yeux et le nez).

Le sourire que je cachais depuis le début derière mon masque devint alors visible. Le succés auprès des photographes fut imminent ! Et c'est grâce à lui que j'ai attiré le regard de Thierry et que l'on a fait connaissance.